En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus

OK, tout accepter

Nos articles #Blog

Café-manga : une première saison couronnée de succès !

IMG_3085.JPG

Le Café-manga est un rendez-vous mensuel que Rouen-Japon a mis en place pour permettre aux amateurs de mangas de se retrouver en toute convivialité autour de leur passion. Une boisson, un cadre cosy – en l’occurrence celui du Bar des Fleurs, place des Carmes à Rouen – et un thème choisi pour chaque session afin d’orienter les lectures : voici créées les conditions d’une heure et demie de sympathique discussion autour de la bande dessinée japonaise ! Le dernier café-manga en date, qui a eu lieu samedi 12 mai 2018, a réuni une dizaine d’otaku. Selon la formule qui organise ce moment convivial, chacun a raconté sa lecture, cette fois sur le thème du polar. Car le polar, qu’il s’inspire de faits divers ou qu’il adapte des romans, fait partie des très nombreux genres qui s’illustrent dans le manga. Il est à souligner que les cafés-mangas s’appuient sur la très précieuse participation du Bazar du Bizarre : haut lieu de la culture manga à Rouen et partenaire de l’association, celui-ci prête, sur présentation de la carte de membre de Rouen-Japon, un manga en lien avec le thème du café-manga à venir. Il est ainsi possible de se procurer un livre à découvrir sur le thème retenu, même lorsqu’on ne connaît au préalable aucun titre en rapport avec celui-ci. On peut compter sur le Bazar du Bizarre pour proposer les lectures les plus pertinentes et les mieux indiquées pour alimenter la conversation lors de chaque café-manga !

Polar, vous avez dit Polar ?

Cette session, l’avant-dernière de la saison avant la reprise à la rentrée, a permis aux personnes présentes de découvrir des mangas parfois méconnus, et tous d’une grande richesse graphique ou d’écriture. Psychometrer Eiji (Masashi Asaki et Yûma Andô), Gift ± (Yuka Nagate), Lesson of the Evil (Eiji Karasuyama et Yusuke Kishi) font partie des lectures évoquées, chaque personne racontant en quelques mots l’histoire de « son » manga. Très vite, un intérêt naît autour de la table, d’autant plus vif que ces titres n’étaient guères connus des participants. Le shojô manga a lui aussi ses polars, à l’image du Secret de l’Ange (Shiki Kawabata), tout comme le seinen manga. Et en fonction des goûts, on lira davantage l’histoire d’une jeune lycéenne dont l’activité annexe consiste à démembrer ses victimes pour le compte de personnes en attente de greffe d’organe, ou plutôt une histoire « plus douce »…

Affaire de culture

Quoi qu’il en soit, cette rencontre régulière autour du manga est très appréciée. « Cela permet de se remettre au manga, et de faire ensuite un choix éclairé de ses prochaines lectures », souligne Hervé. Le premier avantage du café-manga, avec la convivialité de ces sympathiques réunions, est bien de découvrir des titres nouveaux. « Je me fais ma culture », résume ainsi Stéphanie !

Le prochain café-manga, neuvième du nom, clôturera la saison sur le thème des sports. Alors, à vos lectures !

Ecrit par Jean-Marc Donnaes

Card Captor Sakura : petite chasseuse est devenue grande !

Card Captor Sakura, la petite chasseuse de cartes créée par le studio CLAMP, fête en 2018 la sortie de ses aventures en manga et en anime ! Retour en forme d’hommage sur une héroïne très attachante…

Samurai : grandeur et noblesse du Japon féodal

Ils peuplent les récits populaires qui glorifient leurs faits d'armes, mais qui étaient les samurai ?

Sortir une fois, c'est bien.
Multiplier des moments conviviaux entre passionnés en étant membre de Rouen Japon, c'est mieux ! ;-)

Devenir membre

Suivez-nous...