En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus

OK, tout accepter

Nos articles #Blog

Oh Lucy ! : L’amour dans tous ses états

Oh Lucy.jpg.jpg

L’Omnia République, qui permet régulièrement de découvrir des films asiatiques, vient de projeter Oh Lucy !, premier long métrage de la réalisatrice Atsuko Hirayanagi. Le film, issu d’un court métrage du même nom, a été récompensé par le Prix du Public des Visiteurs du Soir, lors de la Semaine de la Critique au Festival de Cannes 2017.

Quand Setsuko devient Lucy

Lucy, c’est Setsuko, femme tokyoïte célibataire à la vie terne, coincée entre son appartement trop petit et son travail d’employée de bureau qui ne la rend pas heureuse. Son existence marque un tournant lorsque sa nièce Mika lui demande d’assister à des cours d’anglais à sa place. C’est là qu’elle devient Lucy, le professeur d’anglais aux méthodes originales rebaptisant ses élèves d’un nom anglophone le temps du cours. Lucy aura le coup de foudre pour ce jeune professeur, John, avant de découvrir que sa nièce a résolu de tout quitter pour s’enfuir avec lui en Californie. Avec sa sœur, la mère de Mika, Setsuko/Lucy va alors, sur un coup de tête, s’envoler vers le sud californien, à la poursuite de ses chimères...

L'amour perdu entre Japon et Californie

Oh Lucy ! n’est pas seulement le portrait sincère d’une femme touchante dans sa vulnérabilité. Ce n’est pas non plus une simple confrontation des cultures japonaise et américaine, même si celle-ci offre l’occasion de belles séquences de comédie. Chemin faisant, le film explore avec une certaine pudeur toutes les formes que l’amour peut revêtir. Amour familial à travers les rapports conflictuels entre Setsuko et sa sœur, puis cette complicité brisée avec Mika ; amour soudain mais à sens unique avec John ; amour compliqué entre John et Kira, qui le quitte en découvrant qu’il a déjà femme et enfant... Et, enfin, amour vrai qui survient là où on ne l’attendait pas, et qui se manifeste dans toute sa simplicité. Du métro et des rues de Tokyo aux diners et motels de Californie, Oh Lucy ! est filmé sans artifice inutile, et le jeu des acteurs est d’une grande crédibilité. Un très beau film.

Oh Lucy ! Film américano-japonais (comédie dramatique) d'Atsuko Hirayanagi, avec Shinobu Terajima, Shioli Kutsuna, Josh Hartnett... Sorti le 31 janvier 2018. Durée : 1h 35.

Site Internet de l’Omnia : http://www.omnia-cinemas.com/

Crédit photo : Nour Films

Vous prendrez bien un petit chocolat ?

C'est la Saint-Valentin. Bien que prenant racine commune, elle est fêtée différemment en France et au Japon. Lumière sur nos différences culturelles.

Rencontre avec Laurence et Leila : « La cérémonie du thé est un art du geste »

Dimanche 16 septembre 2018, la réunion de rentrée de Rouen-Japon était agrémentée d’une démonstration de cérémonie du thé, par Laurence et Leila. Les deux jeunes femmes nous en disent plus sur cet art qui remonte aux samurai…

Sortir une fois, c'est bien.
Multiplier des moments conviviaux entre passionnés en étant membre de Rouen Japon, c'est mieux ! ;-)

Devenir membre

Suivez-nous...