En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus

OK, tout accepter

Nos articles #Blog

Pokémon : aux Geek Days comme ailleurs, quel succès fou !

IMG_2728.JPG

A l’entrée des Geek Days de Rouen, les 21 et 22 avril 2018, un Pikachu à taille humaine accueillait les visiteurs et se laissait volontiers photographier avec les enfants. Avec leurs parents aussi, car Pikachu fait partie de ces stars qui, aujourd’hui, sont connues et aimées de plusieurs générations.

Dans les allées du salon, entre les stands d’objets les plus divers évoquant toutes les facettes de l’univers geek, les Pokémon confirment qu’ils ont bien leur place dans le cœur du public. Et quelle place ! Comme sur les différents salons, événements et conventions, on ne compte plus les cosplayers déguisés en Sacha, en Pikachu ou en membres de la Team Rocket. Quand ils ne sont pas costumés, ils arborent un joli sac à dos Pikachu, ou une casquettes à oreilles jaunes et noires vite reconnaissables.

Un triomphe Pokémondial

En octobre 1999, le jeu vidéo Pokémon Rouge/Bleu naît. Il se joue sur console Game Boy (Nintendo), se vend à plus de 31 millions d’exemplaires à travers le monde, et se classe parmi les jeux les plus vendus. Au fil des ans, les versions se succèdent, présentent de nouveaux personnages, de petites créatures dressées pour se combattre dans des arènes et plus sympathiques les unes que les autres. Outre le jeu de cartes qui les représentent, une série animée, créée et produite par Satoshi Tajiri, joue le rôle de support : les Pokémon trouvent leur apparence sous le crayon du dessinateur Ken Sugimori.

En 2018, l’univers Pokémon ne cesse de générer des recettes spectaculaires de par le monde entier. Les boosters contenant les précieuses cartes se vendent comme des petits pains ; certaines cartes particulièrement rares atteignent parfois des cotes impressionnantes, tandis que des chaînes YouTube font la part belle à l’actualité de ce commerce à destination des collectionneurs (celle de Miss Jirachi, qui comptait parmi les invitées des Geek Days 2018 de Rouen, est l’une des plus connues et des plus qualitatives).

Qu’est-ce qui a forgé le succès chaque année renouvelé des Pokémon ? « Si [l’aura des Pokémon] a réussi à s’imposer dans les foyers malgré la sacralisation de l’enfance et sa fréquente surprotection, ça prouve manifestement que la licence a des qualités éprouvées et une influence au final positive. […] C’est cela la force unique de Pokémon : celle de toucher continuellement les nouvelles générations, par une histoire d’amitié qui ne vieillit pas, et par une présence parfaitement maîtrisée sur le devant de la scène », écrivait en avril 2015 le magazine AnimeLand. Ce processus générateur de succès ne semble pas devoir s’arrêter.

A Rouen, une association fait vivre la passion Pokémon

Les Geek Days avaient leur espace consacré aux Pokémon. Outre la vente de peluches et de boosters de cartes, les amoureux de ces étranges créatures pouvaient s’attarder auprès d’une association rouennaise, Pokémon en Seine, qui entretient au cœur de la Normandie la folie Pokémon. Au programme : tournoi, exposition, initiation au fameux jeu de cartes, et, pour les plus jeunes, réalisation de pokéballs et concours de dessin. Toute jeune encore, l’association Pokémon en Seine est née en 2014 et regroupe un nombre encore très réduit de membres. « Non seulement nous entretenons la passion, mais nous organisons des tournois officiels, comme celui a eu lieu ce dimanche 22 avril, sur le site des Geek Days », explique Laura, membre de l’association, qui souligne que les compétiteurs les plus acharnés n’hésitent pas à courir les cinq continents, allant des Etats-Unis à l’Australie en passant par l’Europe pour se qualifier et l’emporter. Comment Laura explique-t-elle le succès persistant des Pokémon ? « C’est un univers très sympa, très coloré, qui plaît et qui véhicule de belles valeurs ; et l’avantage, c’est qu’il présente différents degrés de lecture. Les plus jeunes se passionneront pour les combats, et les plus âgés y verront d’autres choses, comme la stratégie par exemple ».

Les Pokémon n’ont pas fini de faire parler d’eux !

Succession de l'empereur Akihito, comment ça se passe ?

Le 30 Avril 2019, l'ère Heisei prendra fin avec la succession de l'empereur Akihito au profit de son fils aîné le prince Naruhito.

Shiho Narushima, une pianiste-globe trotteuse

Shiho Narushima, pianiste récompensée et aux talents reconnus elle a joué en France, aux Pays-Bas, en Espagne, en Suisse, au Maroc, en Nouvelle-Calédonie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Japon.

Sortir une fois, c'est bien.
Multiplier des moments conviviaux entre passionnés en étant membre de Rouen Japon, c'est mieux ! ;-)

Devenir membre

Suivez-nous...