En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus

OK, tout accepter

Nos articles #Blog

Sakura : l’emblématique fleur de cerisier est de retour !

japanese-cherry-trees-blossom-bloom-cherry-blossom-86709.jpg

C’est une des images les plus profondément liées au Japon : l’engouement mêlé d’admiration pour la fleur de cerisier, les balades dans les parcs et les pique-niques sous les arbres en fleurs, et les pluies de pétales roses lorsque souffle la brise… Chaque année, le retour des sakura est un événement national, et cette image est à ce point populaire que c’est la période que choisissent nombre de touristes pour se rendre au Japon. Et c’est en ce moment ! La fleur de cerisier elle-même ne vit guère que six à sept jours ; mais la période de floraison, du nord au sud du Japon, s’étend de début mars à début mai. Nous sommes donc en plein milieu de cette période rose !

Une tradition qui remonte au VIIIe siècle

La fleur de cerisier ne marque pas seulement l’arrivée du printemps. Son éclosion correspond aussi au commencement de l’année fiscale et de l’année universitaire. Elle constitue donc un symbole de renouveau.

Si la fleur de cerisier est éphémère, ce qui la rend encore plus belle et précieuse, la tradition qui consiste à l’admirer dans les parcs et les jardins est, elle, très ancienne. Elle apparaîtrait au VIIIe siècle, et coïncidait avec la période de plantation du riz : les paysans déposaient alors des offrandes au pied des arbres, dans l’espoir d’une récolte abondante. Au IXe siècle, la cour impériale de Kyoto en fait une fête majestueuse, riche de mets de choix, de saké et de poésie. La tradition ne tarde pas, alors, à gagner les samourai, puis, petit à petit, le peuple. C’est au XVIIe siècle que la célébration des fleurs de cerisier devient une tradition nationale.

Dans de nombreuses villes du Japon, l’événement donne lieu à de grandes réjouissances publiques, voire à des festivals. Citons par exemple la Danse des cerisiers, qui a lieu en avril, et au cours duquel des geishas dansent pour célébrer l’arrivée du printemps ; ou encore les festivals de Takayama ou de Hirosaki.

10 ans du Wa-Jutsu de Petit-Couronne : Rouen-Japon y était !

Rouen-Japon faisait partie des associations présentes pour les 10 ans du club de wa-jutsu de Petit-Couronne, samedi 24 mars 2018. Chacun a pu s’essayer à la calligraphie japonaise.

Fêter Noël au Japon

Comment les Japonais fêtent-ils Noël ? Où se retrouver à cette occasion ? Quelles sont les coutumes ?

Sortir une fois, c'est bien.
Multiplier des moments conviviaux entre passionnés en étant membre de Rouen Japon, c'est mieux ! ;-)

Devenir membre

Suivez-nous...