En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus

OK, tout accepter

Nos articles #Blog

Tendre, comique, triste... : Noël dans les manga et anime !

33842445.jpg

Dans un précédent article, nous apprenons comment Noël est vécu au Japon : fêté plutôt entre amis et entre amoureux, chargé d’une signification très commerciale, Noël n’y possède pas la portée symbolique que nous lui donnons en Occident. Mais Noël existe néanmoins au Japon, et les manga comme les anime, en ce qu’ils reflètent la culture et le quotidien des Japonais, le mettent parfois en scène.

De Dragon Ball à Neon Genesis Evangelion, les personnages des manga les plus célèbres sont souvent représentés en tenue de Noël pour les besoins d’une image amusante ou originale. Mais Noël s’invite parfois aussi dans les histoires elles-mêmes ! Le but de cet article, naturellement, n’est pas de traiter exhaustivement des scènes de Noël dans le manga ou dans les anime – encore qu’il n’est pas si évident d’y trouver ce genre de scène, précisément. Il s’agit plutôt ici de proposer quelques images qui donnent un aperçu, certes trop bref, de la manière dont Noël est raconté au pays du Soleil Levant.

Des cadeaux ! Des cadeaux !

Fête commerciale et amicale, c’est bien ainsi que Noël apparaît dans CardCaptor Sakura, célèbre manga des CLAMP. Dans l’épisode de l’anime intitulé « Le Noël de Sakura », la jeune chasseuse de cartes passe devant une maison décorée, qui lui rappelle que Noël approche et qu’elle doit se hâter d’acheter un cadeau pour le meilleur ami de son frère, le beau Yukito, pour qui elle a un grand faible. Noël sera alors l’occasion pour eux d’un après-midi de détente romantique avec échange de présents. Car on vous l'a dit : au Japon, Noël se fête aussi entre amoureux !

Noël en amoureux : sur un ton différent de CardCaptor Sakura, un épisode de Ranma ½, célèbre manga de Rumiko Takahashi, exploite joyeusement cet aspect des choses en exacerbant les rivalités amoureuses entre les personnages. Trois prétendantes se disputent le privilège de passer le réveillon de Noël avec Ranma. Akane, Shampoo et Kodachi ne ménagent ni leurs efforts ni les coups bas pour parvenir à leurs fins ! Mais tout finira bien, et même la neige sera au rendez-vous !

Un disque pour Noël

Les voleurs aussi ont droit de fêter Noël – surtout quand il s’agit de voleuses, et qu’elles sont belles, futées et astucieuses ! L’épisode 24 de la série Cat’s Eyes, de Tsukasa Hojo, montre les rues de Tokyo décorées pour Noël : grands sapins ornés d’étoiles, enfants réclamant des jouets devant la vitrine des magasins, pères Noël arpentant les rues animées pour le plaisir des familles… Mais pour les trois sœurs qui composent le trio de voleuses Cat’s Eyes, le plus beau cadeau de Noël est ce disque vinyle qu’elles s’efforcent de récupérer : un disque intitulé Merry Xmas, From USA with love, sur lequel est gravée la voix de leur père, et un message d’affection pour la plus jeune d’entre elles…

Noël conté aux enfants japonais

Dans l’imaginaire du manga (au sens large), Noël n’est pas seulement lié aux cadeaux. Un conte d’AIR Dive pour enfants, intitulé Père Noël et les cinquante rennes (サンタクロースと50ぴきのトナカイ), est publié  en 2011 au Japon. Il raconte aux petits Japonais que les rennes du Père Noël ont passé l’été à s’empiffrer, au point de devenir énormes ! Dans ces conditions-là, impossible pour eux de tirer le traîneau du Père Noël le soir fatidique ! Comment le pauvre Père Noël va-t-il faire ? Une seule solution pour lui : mettre tout ce petit monde à la gym !

Le livre a été édité en France par Komikku Editions.

Les larmes de Noël

D’autres œuvres donneront de Noël une image plus touchante, plus sentimentale, parfois plus grave et chargée d’une émotion lourde. L’épisode 12 de UFO Robo Grendizer (le célébrissime Goldorak en français), de Go Nagai, est entièrement construit autour du thème de Noël. Il s’agit en l’occurrence du Noël triste d’une petite fille, et l’écriture de l’épisode connaît l’influence explicite du conte d’Andersen La Petite fille aux allumettes. Au début de l’épisode, dans une chaumière en pleines montagnes enneigées, une famille s’apprête à fêter Noël autour du sapin qu’ils ont joliment décoré. Soudainement, une opération des forces de Véga provoque la destruction de leur maison. Les parents sont tués ; la fillette est secourue par les héros de la série, mais le médecin qui l’ausculte découvre qu’elle a perdu la mémoire et l’usage de ses jambes dans l’accident. Ses nouveaux amis feront l’impossible pour tâcher de lui redonner le goût de vivre, et de lui offrir le cadeau qui lui tenait à cœur et qu’elle avait consigné dans une lettre au Père Noël : une rencontre avec le Prince des étoiles… L’ambiance mélancolique de cet épisode très poignant ouvre sur un message d’espoir propice à la magie de Noël.

Pareille atmosphère se retrouve dans un épisode très dur de la série Harlock – My Youth in Arcadia (わが青春のアルカディア, connue en France sous le titre Albator 84), de Leiji Matsumoto. Dans cet épisode – l’épisode 15, « Neige dans l’espace » – une fillette de l’équipage du capitaine Harlock attend impatiemment que son père l’appelle pour lui souhaiter un joyeux Noël. Son père est un ancien militaire de renom, devenu un mercenaire à la solde des cruels et tyranniques Ilmidas, puis tombé en déchéance après une première défaite contre Harlock. On apprend qu’en ce jour de Noël, cet homme désireux de racheter ses fautes passées a décidé de mener une opération suicide contre le nouvel adversaire que les Ilmidas opposent à Harlock : une version totalement automatisée et quasiment invulnérable de son ancien vaisseau Death Shadow. Quelques instants avant de mourir, le destin lui donnera l’occasion de parler, par téléphone, une dernière fois à sa fille, et de lui souhaiter un joyeux Noël. Après quelques secondes d’une très tendre conversation entre père et fille, celle-ci raccroche le cœur en fête. Autour d’elle, l’équipage de l’Arcadia tente de dissimuler ses larmes, incapable de lui dire que son père, la minute d’après, aura fait l’ultime sacrifice pour les sauver tous…

Romantique, humoristique, tendre ou bien chargé de douleur et de tristesse, Noël apparaît dans les manga/anime comme un thème narratif très malléable, qui aura donné au fil des années de très belles scènes là où on ne les attendait pas nécessairement.

Et vous, quelle est votre plus belle scène de Noël ?

Ecrit par Jean-Marc Donnaes

Fêter Noël au Japon

Comment les Japonais fêtent-ils Noël ? Où se retrouver à cette occasion ? Quelles sont les coutumes ?

Angoulême : le Grand Prix récompense Rumiko Takahashi

Il est extrêmement rare que le festival d’Angoulême récompense un auteur japonais. En ce début d’année 2019, c’est chose faite : le Grand Prix a été décerné à Rumiko Takahashi, mangaka mondialement célèbre.

Sortir une fois, c'est bien.
Multiplier des moments conviviaux entre passionnés en étant membre de Rouen Japon, c'est mieux ! ;-)

Devenir membre

Suivez-nous...