Nos Articles #Blog

Kamuysaurus : un dinosaure d’une nouvelle espèce découvert au Japon !

Il vivait au Crétacé, il y a 72 millions d’années, et vient seulement d’être découvert ! C’est une équipe de scientifiques de l’université de Hokkaido, conduite par Yoshitsugu Kobayashi, qui en a déterré et analysé les ossements. Kamuysaurus japonicus, dont le premier représentant vient ainsi d’être découvert, est un hadrosauridé, une famille de dinosaures herbivores caractérisés par leur « bec de canard ». Le specimen en question, long de huit mètres, devait atteindre un poids de cinq tonnes environs, et est mort à l’âge de neuf ans. Il devait fréquenter et peupler les zones côtières, ce qui est rare pour un dinosaure.

Il s’agit là du plus grand squelette de dinosaure mis au jour dans l’archipel du Japon. Ses premiers ossements – des vertèbres de la queue – avaient été déterrés en 2013. Des fouilles ultérieures avaient permis de dégager le reste du squelette. Le travail minutieux des scientifiques qui l’ont reconstitué a été relaté dans la revue britannique Scientific Reports.

« Rare en Asie de l’Est »

La presse a largement relayé cet événement scientifique, d’autant plus que, ainsi que l’a confié Yoshitsugu Kobayashi, « il est rare qu’un squelette de dinosaure aussi bien préservé soit retrouvé en Asie de l’Est ». Sa découverte ouvre naturellement des perspectives scientifiques nouvelles : d’une part, « le Japon ayant beaucoup de sédiments marins, nous nous attendons à ce que plus de dinosaures soient déterrés à l’avenir » ; d’autre part, il renseigne sur l’évolution des espèces. Le lieu où Kamuysaurus japonicus a été découvert laisse supposer que certaines espèces « préféraient occuper des régions proches de l’océan et que l’environnement du littoral a joué un rôle important dans la diversification », commente l’université de Hokkaido.

Suivez-nous…