Nos Articles #Blog

Samurai : grandeur et noblesse du Japon féodal

Qu’est-ce qu’un samurai ? Figure liée à l’histoire du Japon, il appartient aujourd’hui au folklore. Mais sait-on bien qui étaient ces guerriers nobles ? 

Fidèle jusqu’à la mort

Le kanji transcrivant le mot samurai est . Les samurai apparaissent au Xe siècle, lorsque les grands clans du Japon féodal se constituent, et éprouvent le besoin d’avoir des guerriers qui leur soient dévoués. C’est ainsi que naît le statut de samurai, et cette classe de militaires va continuer de monter, d’acquérir puissance et prestige. Au XIIe siècle, le titre de samurai devient héréditaire. Le samurai est réputé fidèle à son maître jusqu’à la mort, et la fragilité de son sort est symbolisée par son emblème : la fleur de cerisier.

Edo : le glas des samurai

C’est sous l’ère Edo que l’aura du samurai se met à décliner. Entré dans une longue période pacifique, le Japon voit en effet se réduire de plus en plus la place de ces soldats dans la société. Le samurai, jadis attaché au pouvoir, bascule alors progressivement dans le folklore, ses faits d’armes et ses emblèmes alimentant les récits populaires.

Mort et survivance du samurai 

Le samurai aura, entre-temps, profondément marqué la mentalité, la culture et l’imaginaire japonais. De nombreux personnages de manga, d’anime ou même de jeux vidéo s’inspirent de son image ou de son éthique ; les emblèmes qui ornaient l’armure du samurai se retrouvent également dans l’esthétique des héros japonais d’aujourd’hui. Quant à son arme de prédilection, le katana, elle reste hautement prestigieuse !

(Photo : Armure de samurai, exposée à Rouen lors de la Foire-Expo d’avril 2015. Photo Jean-Marc Donnaes)

Suivez-nous…